A écouter :

 

 

 Si j’étais une touriste étrangère, je pense que le quartier de Montmartre serait l’endroit qui m’évoquerait le plus le Paris des cartes postales. Le Paris des clichés. On le critique, ce coin, parce qu’il fait trop cliché justement mais ne pourrait-on pas laisser de côté ces polémiques et aller juste se perdre dans les rues tortueuses de la butte ?

Montmartre-3753.JPG

Dominant à 130 mètres d’altitude, dans le XVIIIème arrondissement, c’est le point culminant de Paris. Longtemps, Montmartre fut un village à côté de Paris qui ne fut rattaché à la capitale qu’en 1860.

 

Munie d’un plan, j’ai quand même réussi à me perdre. Mais ce n’est pas grave bien au contraire, tous les chemins mènent vers la sortie, n’est ce pas ? C’est amusant de noter qu’en se baladant, la foule est partout et au détour d’une rue, plus personne.

On tombe sur des endroits connus comme le Lapin Agile, il me plaît de penser que ce Montmartre fut un lieu de passage prolixe et grouillant d’artistes au XIXème siècle et au début du XXème.

Montmartre-3790.JPG

Levez la tête et admirez les vieilles enseignes, tombez par hasard sur de jolies maisons comme si vous vous baladiez en province, ou de petites cours intérieures. Quelque part, vous vous dites que vous ne pourriez pas vivre là (déjà pour les loyers ah ah) mais aussi parce que bonjour les cuisses en feu ! « Ah zut chéri, j’ai oublié le pain, faut redescendre les 1 500 marches ! » (non pas autant ! Quoique…).

Et comme vous marchez beaucoup justement, vous avez le droit de vous offrir un bon déjeuner quand même ! Là aussi, il y en a pour tous les goûts et tous les prix, difficile de faire un choix, vous n’avez pas envie de vous faire pigeonner. Je me suis arrêtée au Café Bruant pour son décor déjà, typiquement vieux bistrot mais surtout pour sa carte : bon rapport qualité prix (miam les doubles burgers et les grosses frites maison à moins de 12€). En plus, les serveurs sont très sympa (59 rue des Abbesses).

Montmartre-3764.JPG

Comme vous marchez vraiment beaucoup, continuez plus bas sur la rue Jean-Baptiste Pigalle jusqu’au numéro 40 et arrêtez vous aux Cupcakes de Chloé, petite pâtisserie rose bonbon au charme années 50 qui propose entre autres de délicieux cupcakes (donc) (http://www.cakechloes.com). Comptez environ 4€ le cupcake.

Montmartre-3804.JPG

Retour à l'accueil