A écouter :
 
Je ne vous apprends rien la mode est cyclique.
 
Donc voilà en 1994, ma soeur et moi avions craqué sur le modèle Nike Cortez bleu blanc rouge porté par Tom Hanks dans Forrest Gump, puis en 2003, il me fallait absolument les Mostro de Puma, sans parler de 1998 et des Vans. 
Concernant les Converses, elles, je n'en parle pas car elles n'ont jamais vraiment quitté la scène. Bref. Cela fait depuis quelques temps que les sneakers reviennent en force.
Pourtant pendant ce temps là il y en a eu des paires de baskets qui ont continué à se vendre mais je n'y ai vraiment plus du tout prêté attention les jugeant réservées aux cours de sport, préférant me pencher sur mon addiction aux ballerines.
 
Mais depuis le printemps elles sont devenues une obsession à force de les voir aux pieds des ados et des Parisiens (je suis toujours en retard dans les tendances cependant). J'ai donc craqué dans un premier temps sur les WMNS Bruin Lite Mid couleur laser purple (rien que ça ! et ne me demandez pas de faire la différence avec les Vintage High Blazer Suede j'en serai incapable) et là je suis désormais l'heureuse propriétaire de Nike Pre Montreal qui peuvent sembler assez masculines au premier abord.
DSC06225.JPGDSC06228.JPG
Pour l'histoire, les Nike Pre Montreal Racer Vintage datent de 1973 et ont été rééditées en 2012. Leur nom vient de l'athlète Steve Prefontaine qui fut considéré comme l'un des plus grands coureurs de fond américain. Il avait pour habitude de battre tous les records et fut entraîné à l'université par Bill Bowerman co-fondateur de... Nike ! Steve disparut en 1975 dans un accident de voiture avant de pouvoir concourir aux JO de Montréal en 1976, d'où le nom de la chaussure : une contraction de Prefontaine et Montréal. Voilà pour la petite histoire. C'est bien d'être à la mode mais si en plus on apprend quelque chose c'est encore mieux ! Et vous ? Vous avez craqué aussi dernièrement sur des sneakers rééditées ?DSC06257.JPGDSC06261.JPGSteve_Prefontaine_Oregon.jpg(Source Wikipedia)
Retour à l'accueil