Les-Brumes-du-Caire.jpg

Nous y voilà déjà ! Voici la dernière lecture pour les Editions Charleston... Et l'aventure se termine en apothéose puisque ce livre fait définitivement partie de mon top 3 des romans que j'ai aimé lire pour les Editions !

Vous savez, mettez moi entre les mains et les yeux une histoire d'amour qui se situe pendant la Seconde Guerre mondiale, il y a de grandes chances que ça me plaise... beaucouuuuuuup :)      

 

Iris, une vieille dame de 82 ans voit débarquer inopinément sa petite fille Ruby dans sa villa du Caire. Elles se connaissent très mal. En effet, Iris, ancien médecin, a parcouru le monde, en délaissant sa famille et notamment sa fille Lesley. Cette dernière entretient des rapports conflictuels avec sa mère mais aussi avec sa fille. Il y a des secrets et des non dits dans cette famille. C’est ce que Ruby va découvrir. Elle va également découvrir le Caire moderne avec un jeune Egyptien, et le Caire de sa grand-mère qui a perdu pendant la Seconde Guerre mondiale, l’amour de sa vie, le lieutenant Xan Molyneux.

Iris qui perd peu à peu la mémoire peut compter sur sa petite fille pour lui remémorer les souvenirs  qui lui restent et de ce qui s’est passé. Ce voyage va permettre à Ruby de comprendre beaucoup de choses.

Le titre du livre est très évocateur de l’atmosphère qui règne pendant une bonne partie de la lecture : on imagine aisément la vie cosmopolite et courue du Caire des années d’avant guerre et pendant la guerre. Cependant il est intéressant que l’auteur nous plonge tour à tour dans cette ville colonisée par les Britanniques entre autres mais aussi dans le Caire actuel (juste avant la Révolution de 2011) qui a perdu un peu de sa superbe mais qui reste aussi lié à son riche passé historique.

Le Caire m’évoque un passé suranné, qui semblait plus moderne qu'aujourd'hui et certainement moins pudique et traditionnel qu'il ne l'ait aujourd'hui. Peut-être est ce dû à la présence des étrangers qui ont colonisé ses terres quelques temps. Cette ville m'évoque  les années 20 et les recherches menées par les égyptologues avides de découvertes, les croisières sur le Nil, la période de la Seconde Guerre mondiale, le Canal de Suez, Agatha Christie… A la lecture, j’avais l’impression de retrouver l’ambiance du film magnifique « le patient anglais ».

Retour à l'accueil