DSC00102.JPG

Une nouvelle lecture pour les Editions Charleston !

De tous les livres lus pour les Editions Charleston, je pense que c'est mon préféré ! Le cocktail suivant y est vraiment pour quelque chose : secret de famille + voyage dans le temps + voyage tout court !

 

2008 : Diana, jeune avocate allemande, vivant à Berlin, doit se rendre au chevet de sa grand-tante Emmely en Angleterre. Cette dernière est sur le point de mourir et charge sa petite-nièce d'une mission : découvrir le secret de famille qui dort depuis de nombreuses années. Emmely sait tout, elle laisse des indices à Diana pour qu'elle apprenne ce qui s'est réellement passé dans les années 1880 entre la jeune Grace (l'arrière-arrière-grand-mère de Diana) et sa famille. Car Diana est la seule descendante de cette lignée vraisemblablement maudite. Ses recherches la mènent tout droit au Sri Lanka (anciennement appelé Ceylan, mais aussi l'Ile aux Papillons).

 

Années 1880 : Grace (l'arrière-arrière-grand-mère de Diana) et Victoria (arrière grand-mère d'Emmely) sont soeurs et sont amenées à quitter la vie trépidante de Londres avec leurs parents car ces derniers doivent reprendre un domaine laissé par oncle Richard, décédé, colon et propriétaire d'une plantation de thé.


La mise en situation des personnages semble un peu compliquée dans les premiers chapitres : il faut situer les personnages et présents et passés.

 

Le livre se partage en deux époques qui se chevauchent tour à tour au gré des chapitres : 1887 et 2008 pour permettre aux lecteurs de comprendre toute l'enquête familiale, avec une incursion au début du récit pendant la guerre.

DSC00097.JPG 

L'auteur nous décrit parfaitement la grande époque victorienne de la colonisation, la grande époque du thé, cette ambiance que l'on recherche aux côtés de Diana dans le Sri Lanka actuel. On se prend totalement au jeu de cette enquête familiale, dont Diana ne ressort pas intacte. Elle dit d'ailleurs elle-même : "je réalise que ce voyage au Sri Lanka n'a pas été uniquement une quête de mon histoire familiale mais également de moi-même".

 

Toujours ce même motto : "savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va". Nos actes et nos vies sont rythmés par nos histoires familiales vous ne croyez pas ?

Retour à l'accueil