(Toutes les photos de l'article ci-dessous ont été prises par mes soins et ont été prises à la Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode de Calais - Ville de Calais)


A écouter :

 

 

Quand on parle de Calais, la dentelle se rappelle à notre bon souvenir. On se concentrera ici uniquement sur ce sujet, je ne vous parlerais pas de choses fâcheuses comme la météo par exemple... ;)


Calais, sous préfecture du Pas de Calais de presque 80 000 âmes, abritait en ses temps glorieux jusqu'à 600 fabricants de dentelles, faisant travailler presque 35 000 personnes, tandis qu'aujourd'hui, seuls 6 fabricants résistent toujours, embauchant encore 1000 personnes.

Un peu de (re)mise en situation sommaire s'impose.

En 1885, deux communes fusionnent : une cité ouvrière, Saint Pierre et une cité tournée vers le commerce et la pêche, Calais. Elles unissent leurs différences et leurs querelles pour créer une nouvelle ville : Calais donc (si vous souhaitez creuser davantage la partie historique de la ville, je vous invite à vous diriger vers le site de la Mairie de Calais ici et celui de l'Office de Tourisme ici).

 

Voyez ci-dessous une maquette de la ville de Calais, 1904

Photo-055.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

 

La Dentelle de Calais est fabriquée à la machine. Elle ne naquit pas à Calais cependant mais en Angleterre. Certains fabricants anglais (première partie du XIXème siècle), chargés de taxes prirent des risques en démontant leurs "monstres" de machines, les mirent sur des petites embarcations et arrivèrent en douce à Calais (mais les machines faisant trop de bruit, elles furent déloger pour arriver à Saint Pierre). De décennies en décennies, avec les évolutions industrielles, la dentelle fut le nerf de l'économie locale. Saint Pierre s'agrandit.

A la différence des dentellières, celles qui travaillent à la main ou-et au fuseau, la dentelle mécanique présente énormément de corps de métiers : cela part de l'esquisseur, puis du dessinateur, en passant par le wheeler, le whappeur, l'écailleur, la raccommodeuse, le commercial... Comme vous le remarquez les termes sont anglais pour la plupart, et je ne vous expliquerais pas ici le détail de chaque métier, je vous invite à vous rapprocher de la Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode de Calais ici.

Photo-028.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

Photo-032.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

 

Donc voilà, aujourd'hui, visite de la Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode, située Quai du Commerce.

Une ancienne usine et un bâtiment moderne cohabitent merveilleusement pour abriter un patrimoine riche dans l'histoire calaisienne.

Photo-001.jpg

Photo-005.jpg

 

Les usines pouvaient accueillir plusieurs fabricants, ainsi dans l'architecture, on trouve des escaliers extérieurs pour communiquer d'un étage à l'autre sans passer par les ateliers : garder ses dessins secrets était bien sûr primordial !

 

Pouvez-vous imaginer alors le bruit infernal de dizaines de machines en marche ? Vous pourrez vous en rendre compte avec une déjà. A plusieurs reprises dans la journée, un tulliste vous explique avec passion son métier et vous montre comment la dentelle est fabriquée "en vrai".

Photo-010.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

Photo-022.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

Photo-063.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)


La visite de la Cité présente les différents types de dentelle qui existent : Valenciennes, Malines, Bruges, Alençon, etc, à la machine et à la main.

La dentelle dans la vie calaisienne au fil des siècles, les différents corps de métier avec vidéos à l'appui. Puis la dentelle dans les collections de haute couture et de lingerie. Sachez pour votre information que Chantal Thomass est la marraine du lieu.

Enfin vous ne saurez résister à la boutique du musée où vous trouverez divers souvenirs bien loin de l'image un peu kitsch que la dentelle susciterait : c'est bien simple la mode est vraiment cyclique, à une époque galvanisée surtout dans les années 1900 jusque dans les années 60, puis galvaudée, elle semble connaître un regain. La dentelle c'est vraiment une question de mode !

Photo-042.jpg

(source : Cité Intertionale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

Photo-045.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

Photo-050.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

Photo 051

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

Photo-072.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

Photo-084.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

(Robe de chez Paquin - 1940)

Photo-088.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

Photo-094.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

Photo-096.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

Photo-100.jpg

(source : Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode - Ville de Calais)

 

Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode

135 Quai du Commerce

62100 Calais

Téléphone : 03.21.00.42.30

Site Internet : www.cite-dentelle.fr

 


        

Retour à l'accueil