La Mer en Hiver de Susanna Kearlsey

Vous souvenez-vous que fin 2013 j'ai eu la chance d'être lectrice pour les Editions Charleston ? Quelle belle expérience j'ai vécu là, j'aurai aimé qu'elle dure tout le temps : lire des romans avant leur sortie en France, donner son impression, être consultée, travailler avec une maison d'éditions, difficile de vivre plus belle chose non ? Surtout quand vous êtes une dévoreuse d'histoires romantiques et de récits historiques comme moi :)

Après cette expérience, j'ai quand même pu savoir quels seraient les prochains romans à venir et malgré le fait que la belle expérience se soit achevée, les Editions Charleston m'ont dit que si un titre m'intéressait, je pourrais le lire quand même. J'ai été très enthousiaste à cette idée, et je remercie donc Elise de m'avoir fait parvenir ce nouveau titre (alors je l'ai reçu début 2015, il est déjà sorti mais ayant eu une année assez chargée, je viens de l'achever aujourd'hui mais dévoré en 10 jours à peine !!) : La Mer en Hiver

Si je vous dis : Ecosse, Histoire, amour, ça ne vous donne pas déjà envie ?

Voici le résumé : Carrie McLelland, canadienne, est un écrivain à succès. Elle prépare un nouveau roman dont l'action se situe en Ecosse en 1707-1708. Les Ecossais avec l'appui des Français essaient de faire rentrer Jacques Stuart au pays (il est en exil à Saint Germain en Laye) et de lui faire récupérer la couronne. Mais les Anglais ne l'entendent pas de cette oreille bien évidemment. Intrigues, batailles, religion seront donc au rendez-vous.

Carrie décide d'écrire la grande Histoire en utilisant la petite et crée le personnage de Sophia, une lointaine ancêtre écossaise dont elle s'inspire et qui est donc le fil conducteur.

Elle part s'installer dans un petit village d'Ecosse pour mieux s'imprégner des lieux et qui ont surtout réellement servis dans le cadre historique de son roman. Elle pose ses bagages dans un cottage de Cruden Bay, petit village, qui a entre autres, pour décor, la mer et le château de Slains.

Peu à peu, Carrie fait connaissance avec des habitants du village qui vont l'aider avec certains éléments historiques mais ce à quoi Carrie ne s'attendait pas c'est que Sophia vive en elle. Bientôt elle se rend compte que ce qu'elle écrit lui vient tellement naturellement que s'en est très troublant, qu'elle arrive à deviner des faits qui se sont réellement produits alors qu'elle n'en avait jamais entendu parler auparavant. Carrie découvrira qu'elle est dotée de ce qu'on appelle la mémoire génétique.

Alors il faut savoir que la mémoire génétique n'existe pas, c'est un sujet de fiction. Pourtant vous ne vous êtes jamais posés la question : portons nous les souvenirs de nos ancêtres, de nos aïeux ? Sont ils arrivés jusqu'à nous ? Certainement des bribes mais pas des vies entières c'est sûr, car là dans le roman, Sophia est Carrie. Mais ce serait quelque chose de savoir ce qu'ont vécu nos ancêtres !

Tout le long du roman nous sommes tenus en haleine : les grands évènements étant intimement liés à la petite Histoire, nous portons une réelle affection aux personnages, Sophia est la seule à ne pas avoir réellement existé alors qu'est il arrivé aux autres ? (un conseil pendant la lecture : n'allez pas vérifier sur la toile les informations de peur de vous voir gâcher quelques intrigues !)

La question à se poser est : si Sophia vit en Carrie, que Carrie l'écrivain va décider pour son roman sachant qu'elle ne veut se baser que sur la vérité historique ? Ne soyons pas naïfs, toutes les histoires ne se finissent pas forcément bien. Que Carrie va t-elle découvrir ?

A la fin du roman, il y a une certitude : vous aurez vous aussi envie d'aller poser vos bagages quelques jours en Ecosse. Moi j'y pense en tout cas !

Site internet des Editions Charleston : http://editionscharleston.fr/

Retour à l'accueil